"Des magouilles d’un ancien Premier Ministre et son beau-frère ont cassé notre rachat de Tigo..."

24 novembre 2021 à 09h50

Dans un entretien exclusif accordé à L'Observateur, l’ex-Président-directeur général de Wari n’évite aucun sujet et ne fait pas dans la langue de bois. Dans ses réponses, il solde ses comptes avec les forces obscures qui lui mettent les bâtons dans les roues et dénoncent les manigances de ceux qui portent un combat contre lui par procuration. Ci-dessous quelques extraits forts de l'entretien.

"Au Sénégal, des oppositions à tous les niveaux, bien que Wari n’y ait plus son siège depuis novembre 2015, en y ajoutant des fautes internes des personnes en charge des opérations, ont fini par mettre quasiment à l’arrêt les services offerts aux populations. C’est extrêmement dommageable à plusieurs niveaux. Pour les populations qui n’ont plus leur service favori et doivent se contenter, pour l’instant, des autres services disponibles, mais sans commune mesure avec les nôtres."

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article